Contre Vents et Marées deuxième extrait

31/03/2015 18:05

C'était le rêve , une cohabitation exceptionnelle , Emilien tous les matins passait par le poulailler , prenait un œuf le perçait d'un côté et le gobait , moi je riais aux éclats . Je l'admirais , c'était mon Dieu , mon complice , nous aurions été jumeaux nous n'aurions pas été plus près l'un de l'autre . Eléonore possédait une petite chèvre blanche et un agneau que des voisins du Dracou lui avaient donné , hélas le chien Azor devait tuer l'agneau peu de temps après . Tout d'un coup j'entendis crier au dehors , je sortis affolée : veux-tu sortir du jardin sale bête ? je me mis à rire , mon grand père un bâton à la main courrait après la chèvre qui était rentrée dans le potager . Que du bonheur!